Rencontre avec Samir Guesmi (2021)

  • Interview
  • 30min

« Quand on veut réaliser un film, il faut assumer de s’exposer de la même manière que lorsque l’on monte sur scène. »

Comédien, acteur, réalisateur, Samir Guesmi débute au cinéma en 1987 dans Jaune revolver d’Olivier Langlois. Après des petits rôles, il se fait remarquer pour sa prestation dans Malik le maudit de Youcef Hamidi. En 2007, il obtient son premier grand rôle dans Andalucía d’Alain Gomis. Nommé au César du meilleur acteur dans un second rôle en 2013 avec Camille redouble de Noémie Lvovsky, il poursuit les collaborations avec de grands auteurs tels que Nicole Garcia, Claude Miller, Julie Bertuccelli, Rachid Bouchareb, Bruno Podalydès, Solveig Anspach, Arnaud Desplechin ou encore Claire Simon. Plus récemment, on le retrouve dans La Mélodie de Rachid Hami, Tu mérites un amour de Hafsia Herzi ou encore Notre Dame de Valérie Donzelli ainsi qu’à la télévision dans les séries Engrenages et Les Revenants.

Depuis la réalisation en 2007 de son premier court métrage, C’est dimanche ! primé de plusieurs récompenses à l’international, Samir Guesmi sait qu’il repassera derrière la caméra. 13 ans après, il s’attaque à nouveau aux rapports complexes père-fils et livre un premier long métrage touchant, Ibrahim, qu’il est venu présenter sur le Festival, accompagné de son compositeur Raphaël Eligoulachvili.

A l’issue de la projection, le journaliste Benoît Basirico a modéré cette rencontre avec le public.

Langue

French